Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Clef du Pape

7 Mars 2013 , Rédigé par Kris Darquis

La Clef du Pape

Clef de l'église de Rennes-les-Bains (Aude) - Kris Darquis ©

Le pape Benoît XVI a pris de court tout le monde y compris son entourage le plus proche en annonçant sa démission le 11 février dernier. Le pape émérite, bientôt ermite va rejoindre dans l'histoire de l'église catholique romaine un autre pape démissionnaire et ermite pour lequel, fait à souligner, il avait manifesté à plusieurs reprises son admiration. Il s'agit de Celestin V, pape bien connu des passionnés du mystère de Rennes-le-Château car il est représenté lors de son couronnement en 1294 dans un tableau dont l'abbé Béranger Saunière aurait acquis une copie, au Louvre. Ces deux papes, au même âge (85 ans) ont invoqué un état de santé défaillant qui ne leur permettait plus d'accomplir leur lourde tâche et leur souhait de se consacrer à la prière et à l'étude.

Le siège du Vatican est "vacant" depuis le 28 février, 20 heures. Le conclave qui va désigner le prochain pape est sur le point d'être convoqué. Comme à chaque élection, les spéculations vont bon train sur les successeurs potentiels, les fameux papabili. Cette fois-ci, elle revêt un intérêt particulier pour ceux qui scrutent les signes des temps car elle intervient suite à une démission exceptionnelle dans une période exceptionnelle puisque d'après la prophétie des papes de Malachie, le prochain pape, l'énigmatique Petrus Romanus, sera le 112ème et le dernier de la liste. Il est décrit ainsi :

"Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre Romain, qui paîtra ses brebis au milieu de nombreuses tribulations. Ces tribulations passées, la ville aux sept collines sera détruite et le Juge redoutable jugera son peuple".

On peut considérer que les scandales financiers, de moeurs ou d'actes de pédophilie qui secouent actuellement le Vatican s'apparentent aux "tribulations" évoquées par la prophétie. Ce n'est qu'après (donc après une période de transition dont on ignore la durée) que le Juge redoutable interviendra pour punir son peuple, c'est-à-dire les hommes d'église (Vatican). Point de fin du monde, ni de fin du christianisme mais plutôt l'espoir d'un renouveau ou d'un retour aux sources. Benoit XIV bien entendu est conscient de tout cela. Même s'il a expliqué que "l'état de ses forces n'est plus compatible avec l'exercice de ses fonctions" on peut se demander si Benoît XVI n'aurait pas choisi de se mettre volontairement en retrait pour des raisons plus personnelles et selon un agenda qui lui est propre. Preuve en est son voeu exprimé de" ne pas abandonner l'Eglise mais de la servir autrement". il a décidé, à la surprise des cardinaux, de s'installer dans un monastère à l'intérieur du Vatican (et non de se retirer dans son pays natal), non loin de son successeur. Il a également demandé que sa bibliothèque personnelle (plus de 20 000 ouvrages) soit à sa disposition car il souhaite consacrer le temps qui lui reste à vivre pour écrire et étudier les textes. Malgré son âge avancé, il aurait pu continuer son pontificat jusqu'au bout, à l'instar de ses prédécesseurs. Il a sans doute estimé que son temps ou les temps étaient sur le point de s'accomplir. Déjà en novembre dernier, il avait curieusement remis en cause la date officielle de la naissance du Christ dans son ouvrage sur la vie de Jésus, en indiquant qu'il pourrait y avoir une erreur de six à sept années. Nous serions donc en 2018/2019. Enfin, un dernier détail. Benoît XVI, alors Cardinal Joseph Ratzinger, est lié au troisième secret de Fatima car ce fut lui qui fut chargé de divulguer, avec ses propres mots, dans un commentaire théologique, à la demande de Jean-Paul II en 2000, les détails de la vision transmise par la dernière survivante, Soeur Lucia. Le texte en est si hermétique que l'on peine à en extraire le sens. Il y conclut que le mot clé de ce troisième secret serait un triple cri "pénitence, pénitence, pénitence". Kris Darquis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article